Appel à financement participatif du double DVD documentaire « Claude Mazauric, l’homme, l’historien, la Révolution »

Claude Mazauric est historien. Spécialiste de la Révolution française, il est surtout connu pour avoir été au cœur d’une controverse historique opposant deux écoles l’une dite « classique », héritière de la pensée et des travaux de Georges Lefebvre et d’Albert Mathiez et l’autre incarnée par François Furet. Le point culminant de cette querelle engagée dans les années 1970, qui a largement débordé le milieu universitaire, a été la célébration du Bicentenaire de 1789. Lors de cette dernière les idées prônées par François Furet ont triomphé aux yeux du grand public tandis que le néo-libéralisme s’ancrait durablement dans l’espace conceptuel et politique français. Claude Mazauric procède, pour nous, à un retour sur le siècle précédent en vue d’éclairer le nôtre. Continuer la lecture de Appel à financement participatif du double DVD documentaire « Claude Mazauric, l’homme, l’historien, la Révolution »

Communiqué du CA de la SER et du comité de rédaction des AHRF sur le projet de réforme des retraites et la future LPPR

Fondamentalement attachées aux valeurs de solidarité et de justice sociales, les Annales Historiques de la Révolution française, éditées par la Société des études robespierristes (SER), s’opposent au projet de réforme des retraites qui remet en cause les mécanismes de solidarité et qui aggravera les inégalités. Elles dénoncent également la future Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), qui fait peser de graves menaces sur le service (encore) public de l’enseignement supérieur et de la recherche. Continuer la lecture de Communiqué du CA de la SER et du comité de rédaction des AHRF sur le projet de réforme des retraites et la future LPPR

Parution : « Villes assiégées dans l’Europe révolutionnaire et impériale »

L’encerclement par l’ennemi d’une communauté humaine est une des formes les plus emblématiques de la guerre depuis le siège de Troie jusqu’au siège d’Alep. La révolution militaire née à la fin du XVe siècle rend plus étroite encore l’intrication de la guerre et de la politique qui résulte de la guerre de siège. Pourtant les guerres de la Révolution et de l’Empire semblent la rendre obsolète, paraissant lui préférer le mouvement, l’offensive et la bataille décisive, les sièges n’étant plus que la manifestation d’une brutalisation grandissante du conflit au cours duquel la population civile est prise en otage. Continuer la lecture de Parution : « Villes assiégées dans l’Europe révolutionnaire et impériale »