Archives de catégorie : Annonce

Journée d’étude « Un engagement en vers et contre tous ? », Clermont-Ferrand, 23 mars 2018

Un engagement en vers et contre tous ? Servir les Révolutions, rejouer leurs mémoires (1789-1848)

Vendredi 23 mars 2018 
Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand
4 rue Ledru
Amphi 220, 2ème étage

L’évocation de l’engagement politique lors des révolutions françaises entre 1789 et 1848 peut faire penser aux pamphlets et à la presse, organes d’influence idéologique en temps de combat. Or les vers occupent une place significative dans ces supports médiatiques. La Décade philosophique prétend même que ces odes, chansons et hymnes composés sous la Révolution « passer[aie]nt à la postérité la plus reculée » (8 juin 1794). Qu’ils fréquentent la Muse en amateurs ou en professionnels de la plume, plusieurs acteurs politiques de la période sont ainsi des versificateurs de poésie, de théâtre, ou de chansons – pensons notamment à Marie-Joseph Chénier, François de Neufchâteau, Collot d’Herbois, Fabre d’Eglantine, Antoine-Vincent Arnault, et même au jeune Bonaparte ; à Benjamin Constant, Pierre Lebrun, Chateaubriand, Victor Hugo, ou encore Alphonse de Lamartine. L’un des héritages les plus emblématiques des Révolutions n’est-il pas d’ailleurs La Marseillaise ? Continuer la lecture de Journée d’étude « Un engagement en vers et contre tous ? », Clermont-Ferrand, 23 mars 2018

Colloque international « L’exception politique en révolution » (Rouen, 7-8 novembre 2017)

L’exception politique en révolution. Pensées et pratiques (1789-1917)

7-8 novembre 2017

Organisé par Michel Biard et Jean-Numa Ducange (Université de Rouen-GRHIS), avec le soutien de la SER

Lieu : salle de conférences de la Maison de l’Université
Entrée libre et gratuite Continuer la lecture de Colloque international « L’exception politique en révolution » (Rouen, 7-8 novembre 2017)

Journée d’études « Reconversions sociales et artistiques sous la Révolution et l’Empire », Clermont-Ferrand, 25 octobre 2016

Reconversions sociales et artistiques

Le monde des musiciens et des comédiens à l’heure de la Révolution et de l’Empire

Clermont Ferrand, 25 octobre 2016

Journée d’étude et séminaire organisés par le Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » en partenariat avec le Centre de Musique Baroque de Versailles, avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, de l’Institut universitaire de France (Centre d’Études supérieures de la Renaissance, Tours), du CERHIO (Université du Maine) et du Réseau Muséfrem. Continuer la lecture de Journée d’études « Reconversions sociales et artistiques sous la Révolution et l’Empire », Clermont-Ferrand, 25 octobre 2016

Colloque « Déportations et exil des conventionnels », Bruxelles, 21-22 novembre 2016

ExilDes députés entre mobilités choisies et mobilités contraintes

Déportations et exils des Conventionnels

(1792-1830)

Bruxelles, lundi 21 et mardi 22 novembre 2016

Hôtel de Ville de Bruxelles, salle de la Milice et salle ogivale

Colloque international organisé par la Société des études robespierristes (SER), les laboratoires CHEC (Université de Clermont-Ferrand), IRHiS (Université de Lille) et GRHis (Normandie Université, UniRouen), en partenariat avec le Fonds de la Recherche Scientifique (FNRS), la Ville de Bruxelles et la Région de Bruxelles-Capitale.

PROGRAMME : Continuer la lecture de Colloque « Déportations et exil des conventionnels », Bruxelles, 21-22 novembre 2016

Colloque « L’homme politique et la presse », Clermont-Ferrand, 8-9 septembre 2016

AfficheHommePolitiquePresseColloque du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (Université Blaise-Pascal)

En collaboration avec l’IHRF (Paris I-Sorbonne), l’IRHIS (Lille III), le GRHis (Rouen) et la Société des études robespierristes

L’homme politique français et la presse, de la monarchie constitutionnelle à la monarchie de Juillet

(Clermont-Ferrand, 8-9 septembre 2016)

Continuer la lecture de Colloque « L’homme politique et la presse », Clermont-Ferrand, 8-9 septembre 2016

Colloque « Centralisation et fédéralisme », Rouen, 28-29 janvier 2016

Centralisation et fédéralisme

Les modèles et leur circulation dans l’espace européen francophone, germanophone et italophone

Colloque organisé par Michel Biard, Jean-Numa Ducange et Jean-Yves Frétigné

Rouen, Maison de l’Université, salle des conférences

28-29 janvier 2016

A l’aube du XXIe siècle, la question de l’organisation des pouvoirs et du fil conducteur entre ces pouvoirs possède toujours une grande acuité, certains pays européens ayant choisi des voies menant vers une organisation de type fédéral, d’autres ayant privilégié un modèle plus centralisé, Continuer la lecture de Colloque « Centralisation et fédéralisme », Rouen, 28-29 janvier 2016

Colloque « Saintes Alliances ? Religion et politique dans l’Europe de 1815 », Lyon, 22-24 octobre 2015

Cette rencontre entend interroger la supposée rupture de 1814-1815 dans l’histoire des rapports entre Églises et États en Europe. Peut-on encore écrire une histoire chronologiquement cloisonnée des Églises sous la Révolution, l’Empire et les Restaurations ? Quelle est la part des héritages du réformisme éclairé, des politiques révolutionnaires et impériales dans l’organisation des Églises, mais également dans la pastorale déployée par les différentes autorités ecclésiastiques européennes en 1815 ? Quel est désormais le statut des minorités religieuses ?  Dans quelles condition le processus de sécularisation des sociétés amorcé dans les années 1750 se poursuit-il ? Pour les pays les plus exposés aux soubresauts politiques entre 1789 et 1820 (France, Italie, Espagne), comment le clergé a-t-il vécu les changements de régime successifs ? Quelle a été l’attitude des croyants face aux aléas politico-militaires des années 1810 ? Quelles mystiques providentialistes sont-elles alors à l’oeuvre ? De quelles recompositions religieuses l’Europe a-t-elle été le théâtre après l’effondrement du système napoléonien ?

Colloque international organisé avec le soutien de l’université Lyon III, du Laboratoire de Recherche historique Rhône Alpes, du CRESAT (Université de Haute-Alsace), de l’université de Cologne, de l’Institut d’Histoire de la Révolution française (Paris I), du Centre d’Histoire du XIXe siècle (Paris I-Paris IV), du Centre d’Histoire Espace et Cultures (Université de Clermont-Ferrand) et de la Société des études robespierristes.

Cliquer ici pour consulter l’argument et le programme.

Lieu : Université Jean Moulin Lyon 3 – Salle de la Rotonde – Bâtiment de la recherche – 18 rue Chevreul 69007 Lyon

Accès : Tram T1, arrêt Quai Claude Bernard / Métro Ligne B, station Jean Macé.

Contact : 04 78 78 71 65  ou paul.chopelin@univ-lyon3.fr

Journée d’étude : « Une éthique du danger », Paris, 3 juin 2015

 

Journée d’étude, Institut d’Histoire de la Révolution française-Société des Etudes Robespierristes-ANR Actapol

Paris mercredi 3 juin 2015 9h-16h30

Salle 216, Université Paris-1 Panthéon Sorbonne, 2e étage, centre Panthéon

Une éthique du danger

 Presse et liberté d’expression pendant la Révolution française

 

Et si ? Alors qu’on la pense indiscutablement intégrée au patrimoine républicain depuis la loi de 1881, alors qu’elle fait partie des principaux droits et libertés publiques avec la liberté d’expression, la liberté de la presse subit aujourd’hui une série de questionnements, de mises en causes et d’attaques : en raison des attentats et la lente réduction des libertés qu’ils entraînent depuis une vingtaine d’années, en raison aussi du pouvoir croissant des acteurs économiques sur le monde politique et les medias, en raison des difficultés voire des dangers que rencontrent des journalistes dans l’exercice de leur métier, il nous a semblé qu’il pouvait être utile de réfléchir aux enjeux qui se sont concrètement posés à ceux qui pratiquaient et défendaient cette liberté au cours d’un événement paroxystique : la Révolution française.

En quoi cette période a-t-elle inventé de nouvelles manières de pratiquer la liberté de la presse ? Quel rôle les libellistes, journalistes, pamphlétaires et caricaturistes ont-ils joué dans la construction d’une « opinion publique » ? A quel prix ? Quelles limites se sont-ils assignées, la liberté d’informer rencontrant les obstacles de la calomnie, des attaques ad hominem et de la possible délation, suscitant donc d’éventuelles poursuites judiciaires ? Au cours de cette journée, nous voudrions tout particulièrement nous interroger sur le lien entre la liberté d’informer et le risque que cela supposait, dans une période marquée par d’intenses conflictualités et par plusieurs périodes de forte répression politique. Comment ces hommes ont-ils pensé et vécu la relation entre leur activité et l’engagement intellectuel et tout simplement physique que celle-ci engageait ? Dans quelle mesure cette liberté de la presse fut-elle pratiquée comme une « éthique du danger » ? Les journalistes élus représentants du peuple ont-ils exercé dans des conditions particulières, mieux protégés par l’inviolabilité réservée aux membres de l’Assemblée, ou a contrario davantage exposés en tant qu’hommes publics ? En quoi le tout nous amène-t-il à réfléchir aux notions d’engagement, de désintéressement, de radicalité, de conflictualité et de sacrifice politique ?

 

Programme

9.00 Accueil des participants

9.15-9.30 Michel Biard (Univ. Rouen) et Guillaume Mazeau (Univ. Paris-1), introduction

9.30-9.50 Charles Walton (Univ. Warwick), « Liberté de l’individu, régénération de la société: le ‘double-mouvement’ de la liberté de l’expression dans la Révolution française »

9.50-10.10 François Saint-Bonnet (Univ. Paris 2 Panthéon-Assas), « L’épineuse conceptualisation des délits de presse sous la Révolution »

10.45-11.00 Pause

11.00-11.20 Jeremy D. Popkin (Univ. Kentucky) « La liberté de la presse dans une colonie esclavagiste: le cas de Saint-Domingue »

11.20-11.40 Stefan Lemny (BNF), « La pratique dénonciatrice dans la presse révolutionnaire: l’exemple de Jean-Louis Carra »

12.30 Dejeuner

 

14.00-14.20 Suzanne Levin (Paris-Ouest Nanterre), « Au risque du sacrifice ? La liberté de la presse dans les Révolutions de France et de Brabant de Camille Desmoulins »

14.20-14.40 Michel Biard (Univ. Rouen), « Du petit théâtre au jeu de massacre ? La plume assassine d’Hébert (automne 1792 – printemps 1794) »

14.40-15.00 pause

15.00-15.20 Guillaume Mazeau (Univ. Paris-1), « Marat, Le journalisme ou l’éthique du risque »

15.50 Pierre Serna (Univ. Paris-1) mises en perspectives