Théâtre : Thermidor-Terminus (Avignon, du 6 au 28 juillet 2013)

RobTerminusThermidor-Terminus

La mort de Robespierre

d’André Benedetto

Compagnie Calvero

Avignon off 2013 ; Théâtre des Carmes, du 6 au 28 juillet 2013, 20h. Relâche le 15 juillet.

Jeté à la prison du Plessis à son retour de mission en Méditerranée, Philippe Buonarroti, futur auteur de la conspiration des égaux, y retrouve le citoyen Maurice Duplay qui logeait Robespierre.

Vieux amis parlant d’un ami, ils évoquent l’incorruptible, leur héros : ses luttes, ses amours, sa fiancée et sa fin sur l’échafaud. Dernières traces d’utopie… Inévitables.

Buonarroti absent un an veut tout savoir de ce qui s’est passé. Comprendre enfin. Duplay ne sait pas tout, ne dit pas tout, raconte Thermidor comme il peut.

Personnages dans l’histoire qu’ils ont faite comme dans des habits trop grands. A rechercher des vérités qu’ils devraient pourtant bien connaître. S’interrogent. Ne comprennent pas l’échec. Là !

Ils se prennent au collet, se font du mal, se brutalisent, s’émeuvent, dansent, ce qui se passe entre ces deux types est en eux, c’est ça la Révolution. Autour d’eux, les muscadins, les branchés, se moquent, rigolent. Société en état de possession et de dépossession. Nous y sommes, en plein dedans. Voilà !

Mise en scène : Roland Timsit, assisté de David Ajchenbaum.

Dramaturgie : François Bourcier et Roland Timsit.

Comédiens : Romain Blanchard et Roland Timsit.

Costumes : Sylvie Blondeau.

Bande son : Paolo Combes.

Durée : 1h20.

Théâtre des Carmes André Benedetto

Réservation au 04 90 82 20 47

6 Place des Carmes, Avignon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.