Séminaire “Religions et croyances au lendemain de la Révolution française” 2013

« Progrès » religieux, histoire et discours de rénovation sociale et politique au XIXe siècle

 2e, 3e et 4e mardis de chaque mois de 15 à 17 heures, salle Alphonse Dupront, 10 rue Monsieur le Prince,  rez-de-chaussée gauche, à partir du 13 mars 2013

Responsables : Philippe Boutry, directeur d’études, professeur à l’université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, et Guillaume Cuchet, maître de conférences à l’université Lille III – Charles de Gaulle, Institut universitaire de France.

Renseignements : Mme Caroline Baros, CARE / EHESS, 10 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris, rez-de-chaussée gauche, téléphone : 01.53105430. Courrier électronique : care@ehess.fr

Mardi 19 février : Philippe BOUTRY, Lamartine entre France et Orient : la religion, le passé, l’avenir.

Mardi 26 février : Guillaume CUCHET, Lire Le Livre des Esprits  d’Allan Kardec.

Mardi 12 mars : Philippe BOUTRY, Les » prophéties contemporaines ». Retour sur le débat Veuillot – Dupanloup (1874).

Mardi 19 mars : Guillaume CUCHET, Dieu est-il un personnage de l’histoire ? Le débat Broglie-Guéranger sur le « naturalisme historique ».

Mardi 26 mars : Guillaume CUCHET,  Lacordaire théologien.. Socialisme, suffrage universel et «  nombre des élus » sous la Deuxième République.

Mardi 9 avril : Sylvain MILBACH, «  Le sentiment religieux est un levier puissant, mais dangereux », Alphonse Esquiros (1812-1876).

Mardi 16 avril : Guillaume CUCHET, Alphonse Gratry, un philosophe catholique sous le Second Empire ou comment “traduire en langue contemporaine le christianisme redevenu pour le monde la doctrine du dieu inconnu”.

Mardi 23 avril : Philippe BOUTRY, La censure de Victor Considérant à l’Index romain.

Mardi 14 mai : Michelle RIOT-SARCEY, Messianisme et histoire au XIXe siècle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.