Nos membres publient : Hervé Leuwers, « La Révolution française »

Hervé Leuwers, La Révolution française, Paris, Presses universitaires de France, coll. Quadrige, 2020, 408 p. ISBN : 978-2-13-082509-8 ; 16 €

Par des chapitres tantôt chronologiques, tantôt thématiques (citoyenneté, femmes, esclavage…), ce manuel  retrace le récit de la Révolution française, de ses origines jusqu’au tournant politique du Consulat et met au jour ses enjeux multiples. Cette approche insiste sur les décalages entre les regards que les contemporains ont porté sur les événements vécus, et la manière dont ceux-ci sont désormais analysés par l’historiographie, française et étrangère.

L’ouvrage replace également cette histoire dans son contexte européen et colonial, en insistant sur la réception des événements de France à l’étranger et, plus encore, sur l’articulation entre la Révolution française et les mouvements révolutionnaires perceptibles dans d’autres territoires européens des années 1790 : Pologne, Hongrie, Italie, Provinces-Unies, Pays-Bas autrichiens, Italie, Suisse, Grèce, Irlande, etc.

Hervé Leuwers, professeur d’histoire moderne à l’université de Lille, a été rédacteur en chef, puis directeur des Annales historiques de la Révolution française. Il a notamment publié Maximilien Robespierre (Puf, 2019), Camille et Lucile Desmoulins (Fayard, 2018) et Robespierre (Fayard, 2014 ; Pluriel, 2016).
Sommaire :

Chapitre Premier – Entrer en révolution

1 – L’échec de la monarchie réformatrice ; 2 – La Révolution, fille des Lumières ? ; 3 – Une révolution venue de l’étranger ? ; 4 – Les promesses des Etats généraux

Chapitre II – Pour la liberté et le bonheur (1789-1791)

1 – Fonder une Assemblée nationale ; 2 – L’œuvre de la Constituante ; 3 – Contagions révolutionnaires en Europe ? ; 4 – 1791 et l’illusion d’une sortie de révolution

Chapitre III – La multiplicité des révolutions vécues (1789-1791)

1 – Un nouvel ordre socio-économique ; 2 – Citoyennetés en révolution ; 3 – Représenter et écrire la Révolution

Chapitre IV – Les politiques de l’exception (1791-1795)

1 – L’Assemblée législative et l’échec de la monarchie républicaine (1791-1792) ; 2 – Fonder une république en temps de guerre et de révolution (1792-1793) ; 3 – Dire et organiser l’exception politique (1793-1794) ; 4 – Révolutionner l’Europe ? ; 5 – L’inflexion thermidorienne (1794-1795)

Chapitre V – Le Directoire, une refondation républicaine (1795-1799)

1/ L’ordre politique impossible ; 2/ L’œuvre directoriale ; 3/ Une république parmi ses sœurs ; 4/ 1799, ou l’échec d’une expérience républicaine

Chapitre VI – Une France républicanisée (1792-1799)

1 – Républicaniser la culture ; 2 – Construire une société fraternelle ; 3 – Les limites d’une républicanisation ; 4 – Transitions silencieuses et Révolution

Chapitre VII – Un Consulat pour fermer la Révolution (1799-1804)

1 – Un régime, un homme ; 2 – L’ordre avant tout ; 3 – Reniements révolutionnaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.