nos membres publient : Philippe Bourdin et Jean-Claude Caron (dir.), « L’homme politique et la presse de Camille Desmoulins à Emile de Girardin »

Dans le régime présidentiel de la Ve République, il n’est guère de jour qui ne nous rappelle les relations, parfois incestueuses, qui unissent pouvoir politique et médias sur la scène publique comme dans la sphère privée. Ce constat pessimiste sur l’un des aspects de l’actuel « mal français » incitait à faire un retour aux origines, à la construction de la démocratie française, qu’elle soit ou non républicaine, à l’heure où la possibilité du suffrage et la liberté de la presse étaient en débat.
De la Révolution française à la Monarchie de Juillet, de Camille Desmoulins à Émile de Girardin, qui invente les médias de masse, quels liens se tissaient- ils entre les représentants de la nation et des journaux en pleine efflorescence ? Entre les citoyens, lecteurs et auditeurs, les feuilles et leurs élus ? Entre les débats d’actualité et les orateurs qui les incarnaient, entre les faits et leurs protagonistes les plus en vue ? Relais d’opinion, miroirs d’une action, marécages des passions, c’est à tous ces titres que les pages des périodiques ont été une nouvelle fois tournées.

Philippe Bourdin et Jean-Claude Caron (dir.), L’homme politique et la presse de Camille Desmoulins à Emile de Girardin, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. Histoire croisées, 2018, 256 p. 20 €
ISBN : 978-2-84516-795-7

Lien éditeur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.