Réaction de la SER aux attentats du 13 novembre

Comme elle l’avait fait en janvier dernier, la Société des études robespierristes condamne avec la plus grande fermeté les actes abjects qui viennent d’ensanglanter Paris et affirme sa pleine solidarité avec les victimes. Depuis sa naissance en 1907, elle entend non seulement favoriser les études sur la période révolutionnaire, mais aussi, en société de pensée, promouvoir et défendre les idéaux légués par la Révolution française. En choisissant Paris comme cible et des lieux où allaient forcément être frappés au hasard des civils, notamment des jeunes gens, et pas n’importe quels lieux de la capitale, les assassins s’en prennent aussi aux Lumières, à la Raison, à la Liberté et à l’Egalité chères à notre Société. Nous ne nous laisserons pas entraîner vers le gouffre où nous tirent des meurtriers obscurantistes qui favorisent la montée de la haine de l’Autre. Comme en janvier, nous ne céderons ni à la peur, ni à la haine, et nous resterons debout.

Michel Biard, président, au nom du bureau de la Société des études robespierristes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.