Vient de paraître : Jean-Numa Ducange et Michel Biard (dir.), « Passeurs de Révolution »

PasseursCouvMichel BIARD

et Jean-Numa DUCANGE (dir.)

Passeurs

de Révolution

Société des études robespierristes

Collection études révolutionnaires n° 14

Publié avec le soutien du GRHis et de l’IRIHS (Université de Rouen)

 

C’est peu dire que la Révolution française a suscité de multiples débats aux XIXe et XXe siècles. Souvent ceux-ci ont été présentés principalement à travers quelques idées forces ou quelques figures d’historiens ou de politiques. Le présent volume regroupe une série de contributions qui entend s’intéresser davantage aux « passeurs » concrets de la culture révolutionnaire sous diverses formes : militants, traducteurs, éditeurs, journalistes, enseignants et universitaires peu connus… « Seconds couteaux » en quelque sorte, mais sans lesquels pourtant la transmission de l’histoire de la Révolution française jusqu’à nos jours aurait été impossible.

Contre l’idée d’une transmission simple et continue, les auteurs interrogent les contradictions qui ont traversé les héritages au sein des gauches : de l’extrême gauche critique des Robespierristes à la gauche libérale voyant l’amorce du totalitarisme en 1789, on mesure combien les passeurs furent divers et variés. Ambiguïtés et contradictions qui livrent un panorama plus riche que les lectures habituellement présentées.

Essentiellement centré sur l’espace francophone, l’ouvrage propose également des éclairages sur des « passeurs » présents dans d’autres pays afin de comprendre les réceptions et interprétations croisées de l’héritage révolutionnaire à l’étranger; notamment aux Etats-Unis et en Italie. Il offre ainsi des clefs de compréhension pour une vision internationale des débats autour des modèles révolutionnaires au XXe siècle. Les contributions sont accompagnées d’une série de sources reproduites en annexe, rares, voire inédites.

En souscription jusqu’au 16 novembre 2013 : 16 € (frais de port inclus) 

Télécharger la table des matières et le bon de commande :

Table des Matieres

 

 

Vient de paraître : « 1792 Entrer en République », actes du colloque du 220e anniversaire de la Première République

1792EntrerRepublique1792

Entrer

en République

 

Sous la direction de

Michel BIARD, Philippe BOURDIN,

Hervé LEUWERS, Pierre SERNA

 

Armand Colin, coll. Recherches, 2013, 340 p. 29 €

 

Comment les Français et les Conventionnels sont-ils « devenus républicains » au cours des semaines qui suivent le 21 septembre 1792 ? N’ayant jamais été formellement proclamée, la Première République est-elle un choix par défaut, l’aboutissement d’une maturation née des spécificités du processus révolutionnaire depuis la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, l’ambition d’un dépassement des expériences républicaines antérieures ? Comment les massacres de septembre, le contexte international, la guerre, les relations diplomatiques, l’immigration politique jouent-ils dans le moment électoral, dans la mise en place et la reconnaissance du nouveau régime ? Comment les corps constitués, les groupes d’influence – et au premier rang l’Église – accueillent-ils celui-ci ? Une Assemblée qui ne comprend qu’une moitié de ses membres a-t-elle la légitimité suffisante pour engager le pays entier dans un autre système politique ?
Telles sont quelques-unes des principales questions auxquelles cet ouvrage, fondé sur les recherches les plus récentes menées par des historiens et des juristes français et étrangers, tente de répondre. Si, 220 ans après sa fondation, actualisation et consolidation du pacte républicain sont toujours à l’ordre du jour, l’étude de sa naissance, la compréhension des enjeux politiques, sociaux et culturels qui y ont présidé, demeurent une des conditions de son renforcement.

BON DE COMMANDE

 

Sommaire :

Apprivoiser la république (Philippe Bourdin, Michel Biard, Hervé Leuwers et Pierre Serna)

Partie I : La république, un mot, une construction et des modèles
1. La République des origines (10 août 1792 – 21 janvier-6 avril 1793) (Guillaume Glénard)
2. Que signifie « être républicain » en septembre 1792 ? (Raymonde Monnier)
3. Une pédagogie de la République ? Les correspondances des députés auvergnats, entre Assemblée législative et Convention (Philippe Bourdin)
4. Robespierre et la République ( Peter McPhee)
5. Comment naissent les républiques ? (Antonino de Francesco)
6. La République française : perceptions d’ailleurs (1791-1795) (Annie Jourdan)

Partie II : Élire la Convention nationale
1. Les élections à la Convention dans le département de Seine-et-Oise : un vote déjà « républicain » ? (Serge Bianchi)
2. Des élections sous la menace de l’invasion. L’exemple meusien (Jean-Baptiste Legoff)
3. Élire la Convention : les assemblées primaires de Lorraine 26 août 1792 (Jean-Paul Rothiot)
4. Devenir républicain aux Petites Antilles (Guadeloupe, Martinique) à travers l’exemple de l’élection des députés à la Convention (Frédéric Régent)
5. Devenir républicain pendant l’été 1792. Quelques itinéraires individuels dans la France septentrionale (Laurent Brassart)
6. Incarner la République ? L’élection des Conventionnels dans trois départements méridionaux (Ariège, Aude, Pyrénées-Orientales) (Côme Simien Avec la collaboration de Julien Bouchet, Sébastien Pivoteau et Jean Salvat)
7. Une Constitution destinée à recevoir une sanction populaire ? Le sens d’une décision « de principe » ( Serge Aberdam)

Partie III : Fonder et faire reconnaître le nouveau régime
1. Premières prises de parole et débats législatifs à l’aube de la République (Michel Biard)
2. Ces représentants qui ont choisi la république : les Conventionnels des 20 et 21 septembre 1792 (Hervé Leuwers)
3. « La France est république » : Comment est né le Nouveau Régime dans Le Patriote français de Brissot (Pierre Serna)
4. Valmy, la concordance des temps ( Bernard Gainot)
5. Diplomatie et République : gageure ou impasse ? (Virginie Martin)
6. Les procureurs généraux syndics face à la rupture républicaine (Gaïd Andro)
7. Bénir la République (Paul Chopelin)