Journée d'étude "Passeurs de Révolution", Rouen, 14 janvier 2013

7 décembre 2012
Par

"Passeurs de Révolution"

Journée d'étude organisée par le GRHis et la Société des études robespierristes

Maison de l'Université - Université de Rouen
Mont-Saint-Aignan, France (76)

14 janvier 2013

 

Plusieurs ouvrages et travaux historiographiques ont fait état des principaux débats et lignes de clivage quant aux interprétations de la Révolution française au cours des XIXe et XXe siècles. Celles-ci sont le plus souvent analysées en fonction des principaux ouvrages et productions écrites de quelques grandes figures, historiens et hommes politiques en tout premier lieu. L’attention a été beaucoup moins importante à l’égard de toute une série d’hommes et de femmes de second plan, souvent peu connu(e)s voire anonymes, mais qui ont joué un rôle décisif dans la transmission d’une tradition d’interprétation sur le long terme. La présente journée vise à exposer le bilan de quelques recherches récentes ayant analysé ces groupes politiques et sociaux porteurs d’un héritage assumant une lecture singulière de la Révolution française en rapport avec les enjeux politiques de leur temps.

Une attention particulière sera réservée aux supports matériels et concrets : les écoles de formation politiques et les matériaux qui leurs sont liés, les éditeurs et directeurs de collection ayant réédité des textes révolutionnaires, entre autres. Essentiellement centrée sur l’espace francophone, la journée livrera également des éclairages sur des « passeurs » présents dans d’autres pays afin de comprendre les réceptions et interprétations croisées de l’héritage révolutionnaire à l’étranger. 

Organisateurs : Jean-Numa Ducange et Michel Biard - Société des études robespierristes et GRHis-Université de Rouen.

Introduction

10 h : Jean-Numa Ducange (Maître de conférences, Histoire contemporaine, Université de Rouen), « 1789 à l’époque contemporaine, de l’Atlantique à l’Oural... ».

 Transmettre la Révolution : exilés et militants au XIXe siècle

10 h 20 : Philippe Darriulat (Professeur, Histoire contemporaine, IEP Lille), « Les républicains et 1793 : Laponneraye et quelques autres (1830-1850) »

10 h 50 : Sylvie Aprile (Professeure, Histoire contemporaine, Université Lille 3),  « Littérature d'exil et écriture de la Révolution française : des voix particulières ? »

11 h 20 : Guillaume Mazeau (Maître de conférences, Histoire moderne, IHRF-Paris 1), « Les droites contre-révolutionnaires et leurs publics (fin XIXe-début XXe) »

11 h 50 – 12 h 30 : Discussion

1789 et les gauches au XXe siècle

14 h : Marco Di Maggio (Docteur en histoire, Université de la Sapienza, Rome), « La culture communiste et la Révolution française : histoire intellectuelle comparée France – Italie ».

14 h 30 : Julien Hage (Docteur en histoire, ATER à l'Université de Bourgogne), « La Révolution française, entre redécouverte et réinvention : un argument pour la nouvelle extrême gauche ? »

15 h : Michael Scott Christofferson (Associate Professor, histoire contemporaine, Adelphi University), « Les "passeurs" du "dépasseur" : les historiens américains de la Révolution et François Furet ».

15 h 30 : pause

15 h 45 – 16 h 30 : discussion

Conclusion

16 h 30 - 17 h : Michel Biard.

 

Contact : Jean-Numa Ducange


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Actualité, Colloques, journées d'étude et conférences

Laisser un commentaire


Carnets de recherche