Réaction de la SER aux attentats des 7-9 janvier 2015

Nous sommes tous Charlie.

Ne cédons ni à ces assassins obscurantistes qui rêvent de dresser les Français les uns contre les autres et de favoriser la haine des musulmans pour mieux semer la discorde, ni à tous ceux qui vont cultiver la haine de l’Autre pour prospérer en faisant là aussi de facto le jeu des barbares à coup de mesures sécuritaires réclamées et de retour de la peine de mort revendiqué.

Les larmes oui, et nous en versons depuis mercredi matin, mais il faut aussi se lever pour défendre les idéaux de la République hérités de la Révolution française, la fraternité, la laïcité, la tolérance. Charb disait, comme les Canuts, préférer mourir debout que vivre à genoux. L’équipe de Charlie était en train de préparer un numéro contre le racisme. Le moins que nous puissions faire est de nous aussi être debout, libres et sans peur.

Il sera toujours temps plus tard d’analyser les racines du mal et enfin peut-être de nous poser la question non seulement de la politique étrangère menée par les gouvernements de la France depuis la première guerre du Golfe, mais aussi la question des politiques sociales absentes ou dépourvues de moyens réels depuis tant d’années, ces politiques sociales (et scolaires) qui dans une République digne de son nom devraient empêcher l’apparition de pareilles situations.

Vivent les Lumières, la Raison et la démocratie. Sans haine aucune, mais avec une volonté ferme que tout ne soit pas vain, et cela ne doit pas l’être.

Michel Biard, Président de la Société des études robespierristes

 

La réaction en image de Philippe Bourdin, président honoraire de la SER, professeur d’histoire moderne à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand :

CharlieSER

 

JeSuisCharlie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *